Journée Protection de l'enfance et handicap,mercredi 8 mars 2017 à Bron

Journée d'étude organisée par le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes
Avec le soutien du Défenseur des droits
de l'ONPE, de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, de la CNAPE, de NEXEM

Journée Protection de l'enfance et handicap, une définition des besoins fondamentaux de l'enfant pour mieux prévenir, prendre soin, protéger et soigner, mercredi 8 mars 2017 à Bron

Protection de l'enfance et handicap
Une définition des besoins fondamentaux de l'enfant
pour mieux prévenir, prendre soin, protéger et soigner  

Mercredi 8 mars 2017
8h15 - 17h30
Espace Albert Camus - 1 Rue Maryse Bastié, 69500 BRON  

Le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes organise avec le soutien du Défenseur des droits, de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, l'Observatoire National de la Protection de l'Enfance (ONPE), de la CNAPE et de NEXEM le 8 mars 2017 une journée d'étude 

Protection de l'enfance et handicap
Une définition des besoins fondamentaux de l'enfant
pour mieux prévenir, prendre soin, protéger et soigner 

Protection de l'enfance et handicap recouvrent deux champs d'action encore insuffisamment reliés, tant au niveau des politiques publiques qu'au niveau des acteurs de terrain, dont les cloisonnements peuvent être préjudiciables en premier lieu aux enfants en situation de handicap et bénéficiant d'une mesure de protection. Ces enfants ont été appelés à juste titre « invisibles » et qualifiés de « doublement vulnérables » par le rapport du Défenseur des droits, « Handicap et protection de l'enfance : des droits pour des enfants invisibles » publié ennovembre 2015.
Deux textes de loi invitent à un renouvellement des pratiques :

- la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l'enfant qui centre le regard sur les besoins fondamentaux de l'enfant et renforce par ses décrets d'application les outils au service de la prévention, du repérage et du traitement des situations, de l'organisation structurée des actions de protection, elles-mêmes articulées aux actions de compensation du handicap éventuellement nécessaires ;
- la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé qui introduit le dispositif d'orientation permanent et le plan d'action global.

La définition des besoins fondamentaux issue de la démarche de consensus sur les besoins fondamentaux de l'enfant, dont les résultats seront disponibles au cours du mois de février 2017, ouvre-t-elle de nouvelles perspectives pour des réponses plus ajustées à l'ensemble des besoins ?
Une nouvelle classification des besoins peut-elle être opportune pour mieux les identifier et guider suffisamment tôt les actions adéquates afin de prévenir des situations de handicap ou leur aggravation ?

Le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes, dont l'expertise s'est développée dans ces deux champs souhaite avec ses partenaires offrir un temps de formation et d'échanges à l'ensemble des professionnels des secteurs de la protection de l'enfance et du handicap.

Á travers les regards croisés des intervenants, la mobilisation d'experts dans ces domaines et la mise en valeur d'expériences innovantes, cette journée d'étude a pour objectif d'attirer l'attention sur la nécessité de prévenir les situations de risque et de danger, dont l'exposition aux maltraitances, et leurs conséquences délétères voire handicapantes sur le développement de l'enfant, de les diagnostiquer, de conduire si nécessaire des diagnostics différentiels ou complémentaires. Prendre soin, lier accompagnement et soin, ces objectifs peuvent quant à eux être revisités à l'aune de la déclinaison des besoins fondamentaux de l'enfant.
Ces travaux visent à favoriser le dialogue interinstitutionnel propice à l'émergence et la diffusion de nouvelles pratiques.
A cette fin seront progressivement dégagées au cours de la journée des perspectives d'action réunies ensuite dans un plan d'action mobilisateur.

Téléchargez le programme et le bulletin d'inscription à droite de cette page.

Renseignements et inscriptions auprès de Nathalie Battut :
n.battut@creai-ara.org | 04 73 90 60 60